Au banc d’essai : une recette du site Envie De Bien Manger

Un beau plaisir que l’on m’ait fait en me demandant de tester une recette du site Envie De Bien Manger ! C’est qu’avant d’accepter de passer à mon banc d’essai des produits ou des services, j’aime les essayer. Pourquoi ? Parce que ce que j’écris, je le pense ! J’ai zéro envie de raconter n’importe quoi simplement parce que l’on me paie pour écrire. Donc, j’ai visité le site avant de dire oui et de rédiger ce billet. Et j’ai vraiment aimé ce que j’y ai trouvé. Mon opinion ? Super utile ! Il ne s’agit pas d’un blogue, mais bien d’un site Web qui regroupe plus de 4500 recettes (vous avez bien lu). On y déniche des menus, des recettes à thème, des dossiers et des astuces culinaires et j’en passe. Les cousins européens ont accès, dans certains cas, à des bons de réduction imprimables (les chanceux !) qui sont jumelés aux recettes que l’on veut essayer. Et les produits suggérés portent le nom de grandes marques (Galbani, Président, etc.) donc, les ingrédients peuvent se trouver des deux côtés de l’Atlantique. Bonne nouvelle ! On m’a assigné une recette de poisson, soit le parmentier de butternut au cabillaud, de la morue par chez nous 😊. Les deux juges présents ce jour-là étaient : madame cette mère poule et son fiston, vraiment affamé après une séance de karaté. Premier regard sur la liste des ingrédients : c’est sain et ça semble très bon (j’étais contente d’avoir eu cette recette !). Petit bémol : j’aurais aimé que l’on mentionne la taille ou le poids de la courge, parce qu’il y en a des grosses, des petites des moyennes, ça change un peu la donne. L’exécution de la recette est de plus très simple et rapide. Ce qui convient drôlement à nos rythmes de vie. J’ai décidé de la diviser en 4 parts et d’en congeler 2 (pour ma mère). Mais j’aurais tout aussi bien pu préparer ce plat la veille et le réchauffer pour un soir pressé. Très pratique et je compte la refaire un dimanche pour être dégustée un lundi occupé. Verdict ? Très bon ! Mais je vous avoue quelque chose : j’ai l’ai refaite avec une grosse patate douce, une pomme de terre et deux carottes (cuisson de 15 à 18 min) pour remplacer la courge, et on a préféré ! Question de goût et surtout de temps de l’année : on a trop mangé de courges au cours de l’hiver dernier ! En conclusion : quand ce site proposera-t-il des bons de réduction applicables dans mon beau pays de neige ???   Anick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.