Gâteau aux pommes, pacanes et caramel

Hyper moelleux et tendre, il me semble que c’est le genre de gâteau susceptible de plaire à tous. C’est une gourmandise doudou qu’aurait sans doute fait ma grand-maman et de plus, il reste merveilleusement bon quelques jours. Je vous avoue préférer ce type de dessert à ceux plus compliqués et surtout plus sophistiqués que l’on retrouve dans les pâtisseries et qui mettent souvent de la poudre aux yeux, mais pas aux papilles !

 


Portions  : 10 à 12

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 1 heure

 

Ingrédients

2 ½ tasses (410 g) de farine tout usage non blanchie

1 cuillère à thé (5 ml) de sel

1 cuillère à thé (5 ml) de poudre à lever

1 cuillère à thé (5 ml) de bicarbonate de soude

½ tasse (115 g) de beurre non salé à température de la pièce

1 ½ tasse (360 g) de sucre

2 œufs

1 cuillère à thé (5 ml) de vanille

1 ½ tasse (375 ml) de babeurre (lait ribot)

3 grosses pommes soit environ 450 g (2 tasses une fois pelées et râpées)

1 tasse (240 ml) de pacanes

1 tasse (250 ml) ou plus de caramel à la fleur de sel (recette ci-dessous)

 

Préparation

Préchauffer le four à 350F (180C). Beurrer et enfariner à un moule à cheminée de type Bundt. Tamiser les ingrédients secs.

Défaire le beurre en crème dans le bol du batteur sur socle et verser le sucre, fouetter 2 minutes. Incorporer les œufs et la vanille, battre à haute vitesse le mélange pâlira. Introduire le tiers des ingrédients secs suivi de la même quantité de babeurre et s’assurer que la préparation est homogène avant de répéter ces opérations deux autres fois.

Peler les pommes et les couper en quartier. Râper les fruits en utilisant le côté des gros orifices de la râpe et incorporer à la préparation. Déposer les pacanes dans le fond du moule et verser le mélange par-dessus les noix, bien l’égaliser et enfourner 1 heure ou jusqu’à cuisson complète.

Sortir le gâteau cuit du four et le laisser reposer 15 minutes avant de le démouler et de le faire ensuite entièrement refroidir.

Déposer le gâteau refroidi sur une assiette de service et étendre le caramel à la fleur de sel sur le dessus, le laisser lentement s’écouler sur les côtés. Servir.

Bonne gourmandise !

Anick

 

Caramel à la fleur de sel (rendement : 500 ml soit 2 tasses)

2 tasses (480 g) de sucre

2 cuillères à table (30 ml) de sirop de maïs (clair c’est mieux)

1 tasse (225 ml) de crème à 35 %

¼ de tasse (50 g) de beurre non salé

Fleur de sel au goût

Préparation

Prendre une grosse casserole et la déposer sur votre plaque de cuisson. Monter à température élevée. Ajouter le sucre et le sirop de maïs. Surveiller de près. À l’aide d’un ustensile résistant à la chaleur (il y a de super spatules en silicone qui se vendent), brasser doucement et laisser le sucre se liquéfier pour prendre une belle couleur ambre dorée, mais pas brun foncé. Brasser encore un peu pour aider à défaire les grumeaux de sucre s’il y en a et fermer la température pour empêcher le caramel de brûler, les grumeaux vont se liquéfier. Retirer la casserole de la source de chaleur et ajouter la crème. Attention, le mélange peut éclabousser.

Mettre la température du rond à moyen, et remettre la casserole sur le feu jusqu’à ce que le mélange se soit bien combiné. Fermer le rond, retirer la casserole de ce dernier encore une fois et ajouter le beurre et le sel. Une fois le beurre bien fondu, mettre en pot et laisser en attente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.