Tranches de melon en gelée

Je n’ai jamais eu de difficulté à faire manger des légumes à mes enfants, mais étrangement, c’était une autre histoire avec les fruits. J’en mettais tous les jours dans leurs boîtes à lunch et l’un deux m’a avoué dernièrement qu’ils les jetaient pour éviter de m’entendre leur faire la morale (grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr). Quand j’ai vu une photo d’un melon au Jell-O passer sur Pinterest, je me suis dit que je pouvais concevoir une recette amusante et plus naturelle qui ferait plaisir aux petits et aux grands ! Un bon moyen de faire avaler un peu de fruit aux récalcitrants. C’est tout simple, il n’y a qu’une règle à respecter et des étapes à suivre. J’ai mis de la menthe dans le mien, mais pas besoin…Je dois dire que c'est vraiment "cool" à servir :-).   Ingrédients 1 petit melon (pastèque) sans graines Miel au goût (facultatif), même chose pour la menthe 1 sachet de gélatine 2 cuillères à table (30 ml) d’eau   Préparation Couper le melon en deux et retirer la chair d’une moitié (on range l’autre pour la manger, cette recette convient à un demi-melon). Mettre la chair dans le bol du mélangeur et la transformer en purée et puis la tamiser, cette recette fonctionne avec 1 ¾ tasse (235 ml) de purée seulement. Verser le sachet de gélatine dans un petit bol et ajouter l’eau. Laisser gonfler 5 minutes. Mettre ½ tasse (125 ml) de purée dans une petite casserole et ajouter la gélatine, chauffer à puissance moyenne pour faire fondre la gélatine. Une fois celle-ci fondue, ajouter ce mélange au reste de purée. Déposer le melon sur un plat légèrement plus petit, il reposera ainsi en équilibre sur les bords. Verser la purée dans le melon vidé de sa chair. S’il y en a trop, garder l’excès dans un petit bol, ça fait un petit dessert. Déposer au frigo au moins 3 heures.   Pour servir, trancher le melon en portion et voilà !   Anick

4 commentaires

  1. brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr un chat est un chat et un melon n’est pas une pastèque, pas la même destination déjà la mère canard

    1. Vous devez être Française Kalinka 🤗. Au Québec, votre pastèque est ici un melon d’eau (vos myrtilles deviennent des bleuets et vos cranberries 😉, des canneberges ou autrefois du nom indien atoka). Autre pays, langue différente même s’il s’agit au départ de français. C’est pourquoi je nomme les deux dans la recette. Merci beaucoup pour le commentaire, je l’apprécie !

      Anick

    2. Question de différences culturelles Kalinka ! Au Québec, les myrtilles sont des bleuets, les cranberries (non , mais vraiment ?) sont des canneberges autrefois nommées du terme indien atoka et les pastèques sont des melons d’eau. Merci pour le commentaire !

  2. « 1 petit melon (pastèque)  » un petit melon n’est pas une pastèque !!!
    La photo est une pastèque pas un melon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.