Quatre-quarts à l’érable

Ma mère m’a donné voilà longtemps son pas trop Nouveau Larousse gastronomique, j’écris : « pas trop nouveau » parce que l’édition remonte à 1960 ! Les pages sont jaunies, une petite odeur de cigarette y flotte encore quand je l’ouvre (je n’exagère pas), mais je m’amuse souvent à le lire avec beaucoup de respect. Donc, la définition de quatre-quarts dans ma vénérable bible culinaire vieille de plus de 50 ans est : « Une pâtisserie de ménage faite d’un poids égal d’œufs, de farine, de beurre et de sucre ». Comme l’usage au Québec est de ne pas peser nos ingrédients, j’ai tout mesuré pour vous, car je voulais faire cette recette dans la presque pure tradition des quatre-quarts. Mais comme l’on peut toujours compter sur moi pour modifier les classiques, j’ai décidé de la réaliser avec des flocons d’érable. Pourquoi ? Parce que je trouve que c’est un ingrédient formidable et naturel que l’on retrouve au supermarché, et à meilleur prix, au magasin entrepôt que tout le monde connaît. Je trouve personnellement son goût plus intense, ce qui me plaît en pâtisserie. Mon vieux Nouveau Larousse mentionne que l’on peut parfumer les quatre-quarts avec du zeste, de la fleur d’oranger… j’ai ajouté du zeste de lime au mien, j’aime la combinaison lime et érable, mais on peut l’omettre. Finalement, j’ai ajouté une glace à l’érable que mon chéri a léché directement sur le papier parchemin et absolument sans vergogne (pas de blague). Je pense qu’il a aimé.   Portion : un quatre-quarts Temps de préparation : en criant ciseau ! OK, moins de 15 minutes Temps de cuisson : 45 minutes     Ingrédients 1 tasse (140 g) de farine non blanchie 1 ½ cuillère à thé (7,5 ml) de poudre à lever (ça, c’est de la triche par rapport à la recette initiale) ½ cuillère à thé (2,5 ml) de sel 2/3 de tasse (140 g) de beurre non salé, fondu et refroidi 3 œufs (si ça vous intéresse, ça donne 140 g) 1 2/3 tasse (140 g) de flocons d’érable 1 cuillère à thé (5 ml) de vanille 1 cuillère à thé (5 ml) de zeste de lime, mais c’est facultatif   Glace ½ tasse (40 g) de flocons d’érable 3 cuillères à table (45 ml) de crème à 35 % 1 cuillère à table (15 ml) de beurre non salé   Préparation Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Beurre et enfariner un moule à pain, ou vaporiser un enduit alimentaire antiadhésif à l’huile de canola. Mettre les ingrédients secs dans un bol et les combiner à l’aide du fouet. Fouetter les œufs dans un saladier 2 à 3 minutes. Ajouter les flocons d’érable, le beurre, le zeste et la vanille. Verser la moitié des ingrédients secs et bien combiner, incorporer le reste. Verser la préparation dans le moule à pain. Ne pas sursauter par la quantité obtenue : ce n’est pas comme un pain aux bananes, mais ce sera assez, promis ! Enfourner 45 minutes ou jusqu’à cuisson complète. Sortir du four, attendre 10 minutes, puis démouler le quatre-quarts et le faire refroidir. Verser les flocons d’érable dans une casserole, incorporer les autres ingrédients et chauffer à puissance moyenne et brasser. Les flocons vont fondre rapidement. Retirer de la source de chaleur et laisser aussi refroidir. Une fois que le pain aura atteint la température de la pièce, étendre la glace et le servir aussitôt ! Miam miam !   Anick

2 commentaires

  1. Pouvons nous utiliser du sirop d’erable a default de ne pas avoir de flocons? Si oui, gardons nous la meme quantité?

    1. Bonjour Julie ! Je ne le conseille pas, comme le sirop est liquide, il faudrait sans doute revoir la quantité de farine. Merci pour la bonne question et bonne journée !

      Anick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.