Hummus tout simple

  J’avoue éviter depuis longtemps le robot culinaire détestant le laver à la main et encore plus le mettre au lave-vaisselle (ça prend trop de place). Vous direz : quel est le rapport avec cette recette ? En raison de cette petite paresse, j’achetais toujours un hummus du commerce sans trop me poser de questions. Voilà qu’un jour j’en trouve du bio, et je l’adore ! Mais le supermarché l’a retiré de ses rayons et c’est par dépit que j’ai recommencé à faire mon propre hummus, me disant après tout que mon conjoint faisait la vaisselle. Et je dois dire que ma version est vraiment meilleure, donc le chéri est maintenant cuit ! Je l'ai fait avec des pois chiches ordinaires et des bios, je vous conseille vivement d’opter pour ces derniers. La texture obtenue est 100 fois supérieure, sans parler du goût. De toute façon, même s’ils sont plus chers, votre humus sera surement moins dispendieux que celui « acheté tout fait » !  
Portions  : environ 500 ml Temps de préparation : 5 minutes   Ingrédients 398 ml de pois chiches bio en conserve 1 gousse d’ail ¼ de tasse (65 ml) d’huile d’olive de bonne qualité ¼ de tasse (65 ml) ou moins de tahini (pâte de sésame)* Jus d’un demi-citron ¼ de tasse (65 ml) ou moins de jus de pois chiches Sel et poivre Zaatar ** au goût   Préparation Égoutter les pois chiches en prenant soin de conserver le jus. Hacher grossièrement l’ail. Déposer tous les ingrédients sauf le zaatar et le jus de pois chiches dans le bol du robot culinaire et transformer en purée. Ajouter un peu de jus de la conserve en laissant le robot en marche et observer la texture, en verser pour atteindre la texture désirée [pour moi, 60 ml c’est bien, mais vous aimez peut-être votre humus un peu plus ferme]. Vider l’humus dans un joli bol et saupoudrer de zaatar. Servir avec des crudités ou des pitas cuits au four. Bon appétit !   Anick *J'aime le goût de sésame, alors je mets assez de tahini, mais la quantité peut être réduite sans problème. **Le zaatar est un mélange moyen-oriental d’épices composé, entre autres, de thym, origan, sarriette séchés, sumac.  

2 commentaires

    1. Bonjour Marie-Hélène,
      Je dirais environ 3 à 4 jours, mais je vous donne le truc de ma mère (que je n’ai pas essayé) elle le congèle en portion dans des bacs à glaçon qu’elle décongèle ensuite pour le manger sur ses rôties (chacun ses goûts hein ?). Elle affirme que la texture ne change pas pour deux miettes, je vous passe l’info, et faites-moi savoir si ma mère a raison si vous l’essayez ! 🙂 🙂 🙂

      Anick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.