Soupe miso, légumes et nouilles

Si vous ne connaissez pas le miso, j’espère qu’après avoir lu mon petit texte, vous en achèterez. Il s’agit premièrement d’une pâte fermentée de haricots de soja, couramment utilisée comme condiment au Japon. Mais voilà que la chose est délicieuse, qu’elle s’utilise un peu partout, et qu’en plus, certains la considèrent comme un nutraceutique soit comme ayant une action favorable sur la santé. De plus, une entreprise québécoise, Les aliments Massawippi inc., en fait de l’excellent qui se conserve pour une longue période au frigo. Cette soupe se fait en deux versions : végétalienne ou avec viande, je vous donne les deux méthodes. Elle est tout à fait savoureuse et constitue à elle seule un repas satisfaisant. Et si vous hésitez devant le pot de miso, soyez rassuré, vous ne le perdrez pas. Imbattable pour donner du oumph à une marinade ou à une vinaigrette, vous lui trouverez mille utilités !
Portions  : 6 Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 25 à 30 minutes   Ingrédients 8 tasses (2 L) de bouillon de poulet ou de légumes 1 cuillère à table (15 ml) de gingembre frais râpé Jus d’une demi-lime 2 gousses d’ail en tranches minces ¼ de tasse (60 ml) de miso ¼ de tasse (60 ml) plus 2 cuillères à table (30 ml) de sauce soya 400 g de poitrine de poulet (évidemment omettre en version végé) 2 pieds de brocoli (rien ne sert de les gaspiller) 1 cuillère à table (15 ml) d’huile de canola 1 oignon en dés 1 gousse d’ail écrasée 114 g de shiitake 1 poivron rouge en dés 114 g de bébé bok choi 375 g de nouilles chinoises ou œufs ou autres nouilles au choix   Préparation Verser le bouillon dans une grande casserole, ajouter le gingembre, l’ail, le quart de tasse (60 ml) de sauce soya, le miso et le jus de lime. Amener à ébullition. Introduire les poitrines de poulet, réduire à puissance moyenne et couvrir. Poursuivre la cuisson 20 minutes. Enlever la partie dure (l’écorce ?) des pieds de brocoli et les couper en dés, les ajouter au bouillon après 10 minutes et continuer la cuisson. Pendant ce temps, verser l’huile dans une poêle à frire. Une fois l’huile chaude, ajouter les oignons et rissoler 5 minutes en brassant de temps et temps. Couper les shiitakes préalablement nettoyés en tranches ou en dés. Ajouter l’ail aux oignons, puis les champignons et les faire légèrement dorer. Verser ensuite les dés de poivrons, le bok choi haché grossièrement et 30 ml (2 cuillères à table) de sauce soya, bien enrober. Cuire 3 à 5 minutes de plus. Retirer de la source de chaleur et laisser en attente. Sortir le poulet cuit du bouillon et ajouter les nouilles au chaudron, cuire selon les recommandations du fabricant (3 minutes dans mon cas). Pendant la cuisson des nouilles, effilocher le poulet à l’aide de deux fourchettes. Pour servir, déposer une portion de nouilles dans un grand bol, disperser du poulet, ajouter une portion de légumes et à l’aide d’une louche, verser du bouillon. Servir aussitôt, il faut manger pendant que c'est chaud. Petite note : pas besoin de sel dans cette soupe, en fait, c'est qu'à mon goût à moi, il y en a déjà assez dans la sauce soya et du miso…    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.