Gâteau aux poires et canneberges sur croûte épicée

Crémeux et velouté grâce au fromage blanc et même festif en raison de la couleur des fruits choisis, vous adorerez ce magnifique gâteau juste assez sucré avec une agréable pointe acidulée. Et si j’ai opté pour le fromage blanc plutôt que celui en crème pour le créer, c’est que son goût plus subtil s’unit parfaitement aux autres ingrédients sans envahir les papilles et ainsi prendre toute la place dans ce dessert appétissant dont vous serez fier. Fait de beaux fruits, utilisant un fromage à 2,8 % de matières grasses et avec 1 seule tasse de crème, ce n’est tout de même pas si mal pour une gourmandise, et mon clan l’a adoré !  
Portions  : 8 à 10 Temps de préparation : 1 h Temps de repos : 4 à 5 heures   Ingrédients Pour la croûte 300 g de biscuits au gingembre (ginger snaps) 2/3 de tasse (140 g) de beurre non salé fondu   Pour la garniture 2 contenants de fromage blanc nature de 480 g 4 à 5 grosses poires Jus d’un demi-citron vert 1 gousse de vanille 2 ½ tasses (330 g) de canneberges congelées 1 ½ tasse (360 g) de sucre 3 sachets de gélatine neutre 6 cuillères à table (90 ml) d’eau froide 1 tasse (225 ml) de crème à 35 % ¼ de tasse (60 ml) de sucre à glacer   Préparation Déposer un tamis sur un bol (le tamis ne doit pas toucher le fond) et le tapisser d’essuie-tout. Verser le fromage blanc dans le tamis, couvrir d’une pellicule plastique alimentaire et mettre au frigo de 2 à 3 heures ou jusqu’au lendemain. Le fromage blanc s’égouttera et deviendra plus dense et encore plus onctueux. Jeter le liquide. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Découper une forme ronde de la grandeur d’un moule rond à charnière de 23 cm (9 pouces) dans du papier parchemin. Beurrer les parois du moule. Déposer le rond obtenu au fond du moule et bien l’étendre. Cette opération assurera un démoulage plus facile. Réduire les biscuits en miettes au robot culinaire. Ajouter le beurre et faire quelques impulsions pour bien mélanger. Verser la préparation dans le moule et à l’aide du dos d’une cuillère, former une croûte. Enfourner 15 minutes. Sortir du four et laisser complètement refroidir. Pendant ce temps, peler les poires, les trancher en deux et retirer le cœur, la queue et le filament. Couper en morceaux et les déposer dans une casserole. Arroser du jus de lime, bien mélanger et verser ½ tasse (120 g) de sucre. Faire une incision au centre de la gousse de vanille, et passer la lame de couteau dans l’ouverture pour en retirer les graines, mettre celles-ci sur les poires et brasser. Conserver la gousse pour parfumer du sucre ou pour une autre utilisation. Amener les poires ébullition à puissance moyenne élevée, réduire la température et laisser mijoter doucement de 10 à 15 minutes. Les fruits seront cuits lorsqu’ils s’affaisseront et que la pointe d’un couteau les transpercera sans rencontrer de résistance. Les réduire en purée au mélangeur ou à l’aide d’un mélangeur à main. Deux tasses (454 ml) de purée de poires sont nécessaires pour réaliser cette recette. Le surplus (s’il y en a) se déguste très bien comme ça, tout seul, ou encore avec du yogourt. Pendant la cuisson des poires, mettre les canneberges dans une autre casserole et ajouter le reste du sucre, soit 1 tasse. Amener à ébullition, réduire à température moyenne et mijoter 5 à 7 minutes. Réduire en purée au mélangeur. Remettre les deux purées de fruits dans leurs casseroles respectives. Séparer la gélatine neutre entre deux bols. En verser deux sachets dans un, et un sachet dans l’autre. Ajouter 4 cuillères à table d’eau (60 ml) dans le bol où se trouvent les deux sachets et deux cuillères à table (30 ml) dans l’autre. Mélanger un peu et laisser reposer 5 minutes. Verser les deux sachets de gélatine gonflée dans la purée de poire chaude et brasser. Il ne faut pas se tromper ! Il y plus de purée de poires, donc on a besoin de plus de gélatine. Puis incorporer la gélatine restante à la purée de canneberge. Chauffer doucement les deux préparations et brasser pour faire fondre la gélatine. Retirer de la source de chaleur et laisser tiédir 15 minutes. Transférer la purée de poires dans un bol et ajouter le fromage blanc, bien incorporer. Verser ensuite la crème dans le bol du batteur sur socle et fouetter pour obtenir une crème chantilly. Introduire le sucre à glacer et bien combiner. Incorporer doucement à la spatule le quart de la crème dans la préparation de poires. Continuer ainsi jusqu’à ne plus avoir de crème. Verser la préparation sur la croûte refroidie. Déposer ensuite sur la surface de la garniture aux poires des cuillères d’environ 30 ml chacune de compote de canneberges. Passer la lame d’un couteau au centre des ronds de compote de canneberges pour obtenir un effet marbré. Couvrir le moule de papier aluminium et déposer au frigo de 4 à 5 heures. Pour servir, passer la lame d’un couteau entre le gâteau et le moule. Ouvrir la charnière et dégager doucement le gâteau. Utiliser une grande spatule pour ensuite libérer la croûte de papier parchemin et pour transférer sur un plat de service. Peut-être garni de canneberges fraîches pour être servi (mais elles ne seront pas sucrées !). Bon appétit !

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Est-ce que vous pourriez me donner plus de détails concernant le fromage utilisé? La marque? Une photo du pot? Est-ce disponible au Québec? (Je ne sais pas d’où vous êtes, c’est pour cela que je demande).
    Merci!

    1. Absolument et avec plaisir ! Le fromage blanc est commercialisé sous la marque Riviera de Laiterie Chalifoux, on peut se le procurer chez IGA et Metro depuis quelques mois. Si vous voulez voir une photo, allez sur ma page Facebook, regardez les commentaires sous ce gâteau, j’y ai publié une photo. Je suis désolée, je ne peux le faire ici ! Merci de me lire et bonne journée enneigée ! (je suis à Montréal :-))
      Anick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.