Panna cotta salée au yogourt, compote de tomates cerises rôties et croustillant d’herbes

J’ai mitonné une panna cotta salée à l’avocat et au crabe au printemps dernier. Je rapplique avec une autre version, tout aussi facile, beaucoup moins coûteuse, mais aussi goûteuse. Parfait pour donner le coup d’envoi au repas, ces petites crèmes cuites se préparent quelques heures à l’avance. Pour faire dans le contraste, on les sert avec des tomates rôties tièdes et le croustillant vient lui ajouter un agréable « crunch ». Essayez de trouver des tomates cerises sucrées, c’est encore meilleur !  
Portions  : 4 Temps de préparation : 20 minutes Temps d’attente : 3 heures   Ingrédients 1 sachet de gélatine neutre 2 cuillères à table (30 ml) d’eau froide 1 tasse (225 ml) de yogourt grec nature 1 ¼ de tasse (296 ml) de crème à 10 % 50 g (soit environ ½ tasse) de fromage Edam ou autre au goût râpé 1 cuillère à table (15 ml) de moutarde de Dijon 1 cuillère à thé chaque de thym et de ciboulette hachée Sel et poivre   500 g de tomates cerises 1 filet d’huile d’olive Herbes au goût, p. ex. thym, origan Sel et poivre 1 tranche épaisse de miche de pain Beurre 1 gousse d’ail écrasée Persil et thym au goût   Préparation Verser la crème dans une casserole, chauffer jusqu’au point d’ébullition. Pendant ce temps, mettre la gélatine dans un bol, ajouter l’eau et laisser reposer. Fermer la puissance, combiner le fromage et brasser. Ajouter la gélatine neutre, bien mélanger pour s’assurer que le fromage et la gélatine ont fondu. Introduire le yogourt, la moutarde, les herbes, saler et poivrer et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Verser la préparation dans des petits pots Mason (des bols ou des verrines font l’affaire). Une heure avant de servir, préchauffer le four à 400 °F (205 °C). Foncer une plaque à biscuits de papier parchemin ou la huiler. Ajouter les tomates cerises, les enrober d’un filet d’huile, saler et poivrer et saupoudrer des herbes choisies. Enfourner environ 30 minutes ou jusqu’à ce que les tomates soient rôties. Pendant la cuisson des tomates, beurrer une tranche de pain, et la parsemer des herbes et de l’ail, mettre au four 10 minutes. Retourner et cuire 10 minutes de plus (jeter un coup d’œil, il serait dommage de la brûler !). Sortir les tomates et le pain du four, laisser tiédir 30 minutes sur la plaque. Casser la tranche de pain en morceau et la réduire en une grossière chapelure au robot. Pour servir, étendre une couche de tomates rôties sur la panna cotta, saupoudrer du croustillant d’herbe.

4 commentaires

    1. Merci Christelle, je suis allée faire un tour sur ton blogue, il y a de très belles recettes. Je vais d’ailleurs essayer les pommes de terre en forme de rose avec le brie truffé. Me semble complètement gourmand !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.