Macaroni à la viande, au « kale » et au pesto de tomates séchées

Oui, je radote, je sais je l’ai dit, mais je le répète : je n’aime pas vraiment le chou frisé. Non je ne fais pas dans l’autoflagellation lorsque j’en mange parce que j’ai trouvé des trucs pour l’intégrer au menu sans que mon détecteur parte en peur. C’est presque un super super aliment, et en mère poule que je suis, comment aurais-je pu ne pas faire plus de tentatives pour en offrir à ma nichée ? Le macaroni est un plat doudou que l’on a vu reprendre du galon ces dernières années, les plats d’enfance reviennent au goût du jour. Mais ma version est pleine d’antioxydants, goûteuse et comme j’ai transformé le chou frisé au robot, il a perdu son côté coriace. Je vous donne aussi la recette de mon pesto de tomates séchées, mais il y en a aussi au supermarché.


Portions  : 4 à 6

Temps de préparation : 35 à 30 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients

Pour le pesto de tomates séchées

50 g ou 1/3 de tasse de pignons

250 g de tomates séchées

¼ de tasse (60 ml) de parmesan fraîchement râpé

1 gousse d’ail écrasée

¼ de tasse (60 ml) d’huile d’olive

Basilic au goût

Sel et poivre

Pour le macaroni

440 g de macaroni

1 cuillère à table (15 ml) d’huile d’olive

1 gros oignon coupé en dés

1 gousse d’ail

300 à 350 g de bœuf haché

100 g de chou frisé (1/2 botte)

Pesto de tomates séchées

1 tasse (225 ml) d’eau de cuisson des pâtes

Sel et poivre

Fromage au goût pour saupoudrer

Préparation

Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Foncer un plat rectangulaire de cuisson allant au four de papier parchemin ou le huiler.

Mettre dans un poêle à frire les pignons et dorer à puissance moyenne en les surveillant de près. Les verser dans le bol du robot culinaire et les réduire en miettes. Ajouter tous les autres ingrédients et réduire pour obtenir un pesto. Mettre de côté.

Retirer la nervure centrale du chou frisé et jeter. Mettre les feuilles dans le robot et réduire en miettes ou à la consistance désirée. Laisser en attente.

Remplir un gros chaudron d’eau, saler et amener à ébullition. Ajouter les pâtes dès que l’eau aura atteint le point d’ébullition et cuire selon les recommandations du fabricant. Prendre soin de conserver une tasse d’eau de cuisson avant de les égoutter.

Pendant ce temps, rissoler l’oignon 4 minutes dans l’huile d’olive préalablement chauffée. Ajouter l’ail et cuire en brassant une minute. Introduire la viande hachée et la défaire en morceaux. Continuer jusqu’à ce que le bœuf perdre sa teinte rosée. Ajouter le chou frisé et cuire en brassant 5 minutes. Verser le pesto, combiner et retirer de la source de chaleur.

Remettre les pâtes égouttées dans le chaudron de cuisson, ajouter le mélange de viande et l’eau et bien mélanger. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Verser dans le plat de cuisson. Saupoudrer de fromage et enfourner 20 minutes. Augmenter la température à 400 °F (205 °C) dans les 5 dernières minutes de cuisson si le fromage n’est pas gratiné. Sortir du four, laisser reposer 5 minutes et servir.

3 commentaires

    1. C’est une bonne question ! En regardant la quantité d’ingrédients utilisés, 350 g serait sans doute une bonne quantité. Cela étant dit, peut-être en avez-vous moins, si c’est le cas, « étirez-le” avec des tomates ou plus de tomates séchées, ça devrait aller et ce sera aussi bon! Bonne journée et merci de me lire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.