Verrines aux biscuits et à la crème au goût d’Oréo®

Le dessert préféré de mon enfance alors préparé par ma grand-maman était les « biscuits frigidaires ». Vous savez ce dont je parle ? Des gaufrettes de chocolat généreusement tartinées de crème chantilly, serrées les unes aux autres et qu’on laissait s’attendrir jusqu’au lendemain au frigo. Mes enfants adorent. Mais je voulais créer un dessert au goût chocolaté plus prononcé, à mi-chemin entre celui de mon enfance et celui du gâteau au fromage Oréo®. Je vous propose donc cette verrine, les biscuits faits maison sont en effet hyper chocolatés et le mélange de crème est absolument divin. Objectif atteint ! Son exécution prend 30 minutes (sans compter le temps requis pour refroidir), ce n’est pas si long pour un succulent dessert maison !   Préparation : 30 minutes
Portions  : 4   Ingrédients : Pour les biscuits* : 125 g de chocolat mi-sucré haché 1 cuillère à table (15 ml) de crème 35 % 1 tasse (156 g ou 225 ml) de farine 1/3 de tasse (100 ml) de beurre non salé à température de la pièce 1 blanc d’œuf *je sais, il n’y a pas de sucre, c’est voulu ! Il y en a dans la crème. Pour la crème : 1 tasse (225 ml) de crème à 35 % ¾ tasse (178 ml) de sucre à glacer 125 g de fromage en crème Philadelphia® ½ cuillère à thé (2,5 ml) de vanille 6 à 7 biscuits   Préparation : Faire fondre le chocolat au bain-marie ou encore le mettre dans un bol et l’envoyer au four à micro-ondes pour environ 30 secondes. Faire bien attention de ne pas le brûler. Brasser, s’il n’est pas fondu (c’est probablement le cas), le retourner pour quelques secondes de cuisson jusqu’à l’obtention de la texture désirée. Laisser refroidir. Une fois le chocolat rendu à température de la pièce, défaire le beurre en crème, lui ajouter la crème 35 %, le blanc d’œuf et le chocolat, mélanger. Ajouter la farine et travailler la pâte pour obtenir une belle boule. Aplatir cette dernière et l’enrober de pellicule de plastique, et la déposer au frigo pour une heure. L’heure écoulée, il est temps de sortir le rouleau à pâte. Préchauffer le four à 350 °F (177 °C). Beurrer une plaque de cuisson à biscuits ou la foncer de papier parchemin. Enfariner une surface pour rouler la pâte*. Elle est un peu collante, ajouter donc de la farine au besoin. Rouler la pâte jusqu’à atteindre une épaisseur de 2 à 3 mm. Avec un emporte-pièce, tailler des biscuits dans la pâte et les déposer sur la plaque. Enfourner jusqu’à cuits, soit environ de 10 à 12 minutes. Sortir du four et laisser complètement refroidir. Une fois les biscuits complètement refroidis, fouetter la crème à l’aide du batteur jusqu’à l’obtention d’une crème chantilly (crème fouettée !). Réduire la vitesse et ajouter doucement le sucre. Ajouter ensuite la vanille et le fromage et bien combiner tous les ingrédients. Goûter et ajouter du sucre si vous avez la dent plus sucrée que la mienne. Briser en miettes et en morceaux (un mélange des deux) 6 à 7 biscuits et les ajouter à la crème, mélanger doucement. Prendre quatre verrines (des petits pots Mason fonctionnent très bien), mettre une généreuse part de crème par verrine. Briser en morceaux 8 biscuits et répartir entre les pots. Étendre de la crème sur les biscuits brisés (la terminer) et briser 8 autres biscuits à répartir encore une fois entre les verrines. Couvrir et mettre au frigo jusqu’au repas. *Je fais toujours cette opération sur du papier parchemin. Je mouille le comptoir d’eau, y dépose la feuille de papier et la fais ensuite adhérer au comptoir. Ainsi, j’évite du ménage ! ** Il restera peut-être quelques biscuits, ils sont très bons le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.