Filet de porc aux deux moutardes

Chose rare, hier je n’avais pas tellement envie de cuisiner (j’ai beaucoup de boulot !), mais voilà, il y avait ces deux filets de porc qui attendaient sagement dans le frigo, et vraiment, j’avais tous les ingrédients pour concocter un bon souper. Trente minutes plus tard, le tour était joué, et nous dégustions un bon repas maison. Cette recette goûteuse se fait rapidement, et avec l’excellent porc québécois offert en emballage sous vide, il s’agit là d’une solution idéale pour les repas du jeudi, puisque ce processus d’emballage conserve la fraîcheur plus longtemps, plus besoin de courir à la dernière minute à l’épicerie, on l’achète le week-end !
Portions  : 4 Temps de préparation : 30 minutes   Ingrédients 2 filets de porc de 800 g (en tout) 3 cuillères à table (45 ml) de romarin frais haché ou un peu moins de romarin séché 1 cuillère à table (15 ml) de thym 3 gousses d’ail haché 1 cuillère à table (15 ml) de beurre 1 cuillère à table d’huile d’olive 1 tasse (225 ml) de vin 1 tasse (225 ml) de bouillon de poulet 1 cuillère à table (15 ml) de moutarde à l’ancienne 1 cuillère à table (15 ml) de moutarde de Dijon ¼ de tasse (60 ml) de crème à cuisson 15 % Sirop d’agave ou miel au goût Sel et poivre   Préparation Préchauffer le four à 375 °F (190 °C). Étendre sur le comptoir deux pellicules plastiques (une sous l’autre). Parsemer du romarin haché, de thym, d’ail de sel et de poivre. Déposer un premier filet sur la pellicule et le rouler en le tenant fermement et en l’écrasant un peu pour que le mélange d’herbes y adhère et en prenant soin d’en laisser pour l’autre filet. Recommencer avec ce dernier et puis l’entourer de la pellicule plastique, le rouler en pesant (je lui donne même des coups avec la paume de ma main, vous verrez, c’est thérapeutique !) afin d’incruster les herbes, faire la même chose avec le deuxième filet. Cette opération fera toute la différence pour s’assurer que les herbes ne tombent pas du filet puisqu’elles y colleront.   Mettre le beurre et l’huile dans une poêle et monter la température à maximum élevée pour faire saisir la viande 5 minutes par côté (10 minutes en tout). Les filets doivent être bien dorés. Les enfourner pour 20 minutes. Pendant ce temps, verser le vin dans la poêle de cuisson (à température moyenne), gratter le fond, les particules c’est bon. Laisser réduire de 4 à 5 minutes. Ajouter le bouillon, les moutardes, la crème, un peu plus de feuilles de thym et laisser mijoter doucement pendant la cuisson du porc, la sauce devrait épaissir. Goûter et ajouter un peu de miel pour baisser le niveau d’acidité de la sauce (ça fait un monde de différence). Sortir les filets, les trancher en mignons, et servir napper de sauce.   Astuce : pendant que je faisais saisir la viande, j’ai déposé sur une plaque de cuisson du fenouil préalablement huilé et assaisonné et puis j’ai ensuite ajouté les filets de porc (une pierre, deux coups). Le fenouil a absorbé un peu du jus de cuisson, il était tout simplement délicieux et l’on avait un légume de plus dans notre assiette.        

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.